Eglise Russe - Menton - site officiel de la ville - #VilledeMenton #Menton [



ACCUEIL > Découvrir Menton > A Voir > Eglise Russe

Eglise Russe


© Ville de Menton

Informations pratiques

Service du Patrimoine
Tél : 04 92 10 97 10

Visites-découvertes, Mode d’emploi

Laissez-vous conter Menton, en compagnie d’un guide conférencier agréé par le ministère de la Culture .

Le guide vous accueille. Il connaît toutes les facettes de Menton et vous donne des clefs de lecture pour comprendre l’échelle d’une place, le développement de la ville au fil de ses quartiers. Le guide est à votre écoute. N’hésitez pas à lui poser vos questions.

Les visites en extérieur sont annulées en cas de pluie

A la fin du siècle dernier, la colonie russe est importante sur la Côte d’Azur.

L’église orthodoxe de Menton fut édifiée en 1892 à l’initiative de la grande duchesse Anastasia, petite-fille du Tzar Nicolas 1er, avec des fonds provenant de dons de riches familles russes. Les plans furent réalisés par l’architecte danois Tersling. Elle est dédiée à la Vierge et à Saint-Nicolas.

A l’époque, le bâtiment communiquait directement avec la maison de repos l’Hermitage, fondée par Anastasia au bénéfice des jeunes Russes atteints d’affection pulmonaire.

En 2010, à l’occasion de la délivrance d’un permis de construire pour un immeuble voisin, la Ville a veillé à en dégager la perspective.

Ainsi, en 1880, c’est la grande duchesse Anastasia, (petite fille de l’empereur Nicolas Ier et tante du tsar Nicolas II), qui décide de fonder une société russe appelée « Association orthodoxe russe de Sainte-Anastasie », afin de permettre aux jeunes poitrinaires de son pays de venir séjourner dans une maison de repos.

Cet établissement était à l’origine le bâtiment abritant la clinique Hermitage. Ce n’est qu’en 1908 que l’association vend l’Hermitage et construit un autre bâtiment qui sera l’actuelle Maison russe.

En 1882, la grande duchesse va être l’instigatrice de la création d’un groupe financier destiné à venir en aide hospitalière aux sujets russes malades.

La colonie russe est importante à cette époque et ne possède pas encore de lieu de culte ; ainsi, en 1884, le comte PROTASSOV-BECHMETIEFF fait édifier au cimetière du Vieux Château une chapelle orthodoxe possédant une crypte dans laquelle sont recueillis les restes mortels des ressortissants russes, chapelle dont les plans sont établis par YOURASSOF, alors vice-consul de Russie à Menton, sur un terrain de 54 m² et d’une valeur de 26 000 francs, cédé gratuitement par la Ville de Menton. Les travaux sont réalisés sous la direction de Sylvain JAUFFRET, architecte de la Ville de Menton. Cette chapelle est inaugurée le 12 mars 1886.


Extrait Vidéo de l’émission Midi en France diffusée sur France 3

Quelques années plus tard, en 1892, est construite l’église orthodoxe de la rue Paul Morillot, grâce à des fonds recueillis par la grande duchesse Anastasia, provenant de dons de riches familles russes. L’église, dont les plans sont réalisés par l’architecte danois Hans Georg TERSLING, est consacrée le 24 octobre 1892. Dédiée à la Vierge et à Saint-Nicolas, son nom entier est : « Eglise de Notre-Dame joie des affligés et Saint-Nicolas le Thaumaturge ».

L’église, symbole de la présence russe à Menton, communiquait à l’époque directement avec la maison de repos l’Hermitage. Cet édifice ne présente pas un pur style russe oriental, mais un mélange de styles occidental et oriental. Le sanctuaire avec l’autel est, comme dans toutes les églises orthodoxes, séparé du reste de l’église par une cloison appelée « iconostase », percée de trois portes et ornée d’icônes prescrites par les canons. Cette cloison peut être de bois, de métal ou de marbre comme c’est le cas ici.

Les icônes ornant l’iconostase ont été exécutées à l’Académie des Beaux-Arts de Saint-Pétersbourg ; certains par le peintre BRULOV, les autres icônes sont de différentes époques et de diverses provenances.

Très atteinte par les combats de juin 1940 et les pillages de la guerre, l’église fut restaurée en 1958 (façade refaite et dôme redoré), par les soins du père Romensky, alors aumônier de la Maison russe.

Le système de juridiction dans l’Eglise orthodoxe étant différent de celui de l’Eglise catholique, les Russes peuvent choisir leur rattachement hiérarchique. L’église de Menton qui dépend de l’archevêque de Genève, est rattachée au Patriarcat de New York qui représente l’Eglise russe en exil.


LOCALISER SUR LA CARTE


SUR LE MÊME THÈME

Visites guidées du patrimoine

Cité des Arts choyée par la nature, Menton offre des parcours découvertes sur les traces de grands (...)

Rue piétonne et marchés

Impossible de séjourner à Menton sans flâner dans la rue piétonne. Ce "passage obligé" bordé de (...)

Basilique Saint Michel Archange

Avec sa façade, son clocher, son parvis formé de galets représentant les armoiries des Grimaldi, (...)

Boulevard de Garavan

Depuis sa création en 1888, le boulevard de Garavan ne cesse d’attirer les grands de ce monde (...)

Centre-ville

Le long des avenues de la "ville nouvelle", qui s’est étendue vers l’ouest au fil des années, les (...)

Chapelle des pénitents blancs

La Chapelle de l’Immaculée Conception, ou des Pénitents Blancs à été édifiée entre 1680 et 1687, dans (...)

Eglise anglicane

Après la chute de l’Empire français et la restauration des Grimaldi en 1814, les Britanniques (...)

Hôtel Adhémar de Lantagnac

La fille de Jean-Balthazar de Daniel, intendant de la garnison de Monaco et de Catherine Pretti (...)

L’esplanade des Sablettes

Les Sablettes sont demeurées un lieu de vie où les Mentonnais, toutes générations confondues, (...)

La Vieille-ville

Placettes fraîches et ruelles étroites qui tombent en cascade vers la mer : le cœur historique de (...)

Le bord de mer, les plages

Lire aussi : Préparation des rivages, de belles plages pour la saison estivale Si Menton est un (...)

Les calades

La technique méditerranéenne de calades trouve son origine dans la Grèce antique. Les Galets sont (...)

Les frises peintes

Au XIXe siècle la polychromie se décline en longues frises sous les toits de la ville. Les (...)

Monastère de l’Annonciade

Dernier vestige de l’antique cité de Podium Pini Monument historique, le monastère de (...)

Sculptures de Sosno

Sosno et ses sculptures mouillées Sacha Sosno raconte comment Menton l’a séduit. Le coup de (...)