Ville de Menton

Hommage aux Harkis

La Journée nationale d’hommage aux Harkis et autres membres des formations supplétives s’est déroulée aujourd’hui place des Victoires.

L’occasion pour Habiba Paillac, petite-fille de Harkis et élue du conseil municipal, d’évoquer un pan de son histoire familiale. Évocation dédiée à Colette Giudicelli qui s’en est allée hier à l’âge de 76 ans.

« J’ai le cœur lourd, nous avons tous le cœur très lourd. Une grande dame et une grande personnalité politique engagée nous a quittés. Colette Giudicelli fut en effet 1er adjoint à la mairie de Menton de 1989 à 2009, conseiller régional de PACA, vice-président du conseil départemental, sénateur et conseiller départemental des Alpes-Maritimes. Elle fut la 1ère femme sénateur du département.
Une amie nous a quittés. Une sœur pied-noir qui nous laisse cet héritage méditerranéen que nous nous devons de poursuivre pour que perdure la mémoire des Harkis et des Pieds-noirs. L’évocation à suivre lui est aujourd’hui dédiée.

En 1962, mon grand-père maternel a servi dans le commando « Georges » sous le commandement du colonel Bigeard. Peu de temps avant sa disparition, il m’a confié ceci : « N’oublie jamais, je me suis battu pour la France parce que je croyais profondément que l’Algérie devait rester française ! Sois fière de tes racines ! Mais sois encore plus fière d’être Française. » Aujourd’hui, je peux lui dire et vous confier que je le suis. »

Sept gerbes ont ensuite été déposées au pied de la stèle dont celle de la Ville par Sandra Paire, 1ère adjointe et représentant Jean-Claude Guibal Maire de Menton. La gerbe des Harkis par Habiba Paillac et Jean-Claude Alarcon, fils de Pied-noir et adjoint au sport, et celle de la Maison du Pied-noir par François Alarcon, président. La gerbe de l’association des combattants prisonniers de guerre par Jean-Fred Magrez, président, et celle de l’Union locale des associations de combattants par le colonel Claude Fouché. La gerbe de la députée par Alexandra Valetta-Ardisson, députée de la 4e circonscription des Alpes-Maritimes et celle du préfet par Yoann Toubhans, sous-préfet Nice-Montagne.

Le chant des Africains et l’hymne national ont rythmé cette nouvelle cérémonie commémorative, instituée par le président Jacques Chirac en 2003.

Lire aussi
Vélorues et VAE 2.0 : c’est parti !
Des vélorues et des VAE 2.0 à Menton
Agrès sportifs des Sablettes