Ville de Menton

L’essentiel sur... Le monument du rattachement

Monégasque depuis 1346, Menton devient française une première fois en 1793 puis, définitivement et officiellement, le 2 février 1861 après le référendum du printemps 1860. Le monument du Rattachement, dans les jardins Biovès, commémore ces deux dates.

Il est dû à l’architecte Emile Vaudremer (1829, Paris – 1914, Antibes) et la sculpture est l’œuvre de Denys Puech (1854, Bozouls – 1942, Rodez).

Grand Prix de Rome en 1884, directeur de la villa Médicis à Rome de 1921 à 1933, il est un sculpteur alors célèbre, auteur de nombreuses commandes d’Etat sous la Troisième République.

Nombre de ses œuvres sont conservées au musée des beaux-arts de Rodez, au musée d’Orsay, au Statens Museum for Kunst de Copenhague, au musée Calouste-Gulbekian de Lisbonne…

On lui doit également la statue de la Musique sur la façade de l’Opéra-Comique à Paris.
Une grande et belle femme, la France, accueille, telle une nouvelle mère, une petite Mentonnaise, qu’elle protège avec le drapeau tricolore. A leurs pieds, des citrons et des olives, cadeaux de Menton à son nouveau pays.

Lire aussi
De nouvelles poubelles connectées pour la ville
Noël à Menton : rendez-vous le 5 décembre
L’essentiel sur... la chapelle de l’immaculée conception dite des Pénitents blancs