Ville de Menton

L’essentiel sur... Honoré II (1597-1662), premier prince de Monaco

Il est encore mineur lorsqu’il succède à son père Hercule 1er (1562-1604). Sa tutelle est confiée à son oncle, le prince Federico Landi de Valdetare qui favorise l’emprise de l’Espagne (l’Etat monégasque, dont Menton et Roquebrune dépendent, est sous protectorat espagnol depuis 1525).

Dès 1612, le jeune souverain prend le titre de prince, lequel sera reconnu en 1633 par la chancellerie espagnole. On parle désormais de principauté de Monaco pour désigner les seigneuries de Monaco, Menton et Roquebrune.

Après son mariage avec Hippolyte Trivulce le 13 février 1616, Honoré II s’installe à Menton.

Le 14 septembre 1641, il signe avec Louis XIII le traité de Péronne par lequel le roi de France accorde sa protection à la nouvelle principauté dont il reconnaît l’indépendance. Honoré II, avec l’appui de ses sujets, chasse la garnison espagnole dans la nuit du 17 au 18 novembre 1641. Le 24 novembre, une garnison française la remplace.

Sous le règne d’Honoré II, la principauté va complètement se transformer. Menton subit un bouleversement radical avec la restauration de son château fort (1616-1618), la construction du couvent des Capucins (1615-1617), l’ouverture de la rue Neuve (1618) et la réalisation d’un nouveau quartier construit le long de cette artère, la construction du bastion (1639), l’édification de la nouvelle église Saint-Michel dès 1619, l’aménagement du palais de la rue Longue (1650).

Lire aussi
Une meilleure coordination pour les chantiers à Menton
Vaccination à Menton Plus-Sablettes : de nouveaux créneaux ouverts
Concours : des mini-jardins avec une maxi-créativité