Ville de Menton

L’essentiel sur... la chapelle de l’immaculée conception dite des Pénitents blancs

La chapelle, de style baroque, est édifiée entre 1680 et 1687 sous le règne du prince Louis 1er de Monaco, pour abriter la confrérie des Pénitents blancs.

Un bas-relief représentant la Vierge de l’Assomption, montant au ciel sur un croissant de lune, surmonte la porte d’entrée. Saint Erasme, connu aussi sous le nom de Elme, patron des gens de mer, et saint Isidore, patron des laboureurs et des agriculteurs, se dressent dans des niches de chaque côté. Au-dessus se trouve saint Charles Borromée, archevêque de Milan et grand artisan de la Réforme catholique voulue par le concile de Trente (1545-1563).

La façade est dominée par les trois Vertus théologales et leurs attributs : la Foi (Livre contenant la doctrine chrétienne et calice), l’Espérance (ancre de marine) et la Charité (enfants recueillis).

Les Pénitents sont des fidèles laïcs habités par leur foi et par une véritable quête spirituelle.

On les rencontre dans de nombreuses régions de France, en Italie et dans la péninsule ibérique. Dans le passé, ils s’occupaient de tout ce qui concerne l’être humain depuis sa naissance jusqu’à sa mort : gestion de monts-de piété, d’hôpitaux, éducation des enfants trouvés, inhumations…

Le mouvement des Pénitents naît à Rome en 1267, quand saint Bonaventure crée un statut pour les laïcs. Ils sont rapidement désignés sous le vocable de Pénitents blancs à cause de la couleur de leur vêtement, une aube portée durant les exercices de piété, les processions et les offices religieux.

Dans les siècles suivants apparaîtront d’autres confréries : les Noirs, les Rouges… Ces couleurs les différencient et désignent une dévotion particulière : le blanc pour l’Immaculée Conception, le noir pour les âmes du Purgatoire…

Les Pénitents blancs et noirs marquent la vie mentonnaise pendant des siècles. Le dernier « Blanc » meurt en 1969 et, faute de nouvelles vocations, la confrérie est dissoute en mai 1970. Seuls, les Noirs sont toujours en activité.

Classée monument historique en 1947, la chapelle des Pénitents blancs est entièrement restaurée en 1987.

Lire aussi
De nouvelles poubelles connectées pour la ville
Noël à Menton : rendez-vous le 5 décembre
Le plan d’actions de la Ville pour soutenir l’économie locale