Ville de Menton

Citron de Menton, une coopérative d’intérêt collectif

Alors que la filière agrumicole se développe, de nouveaux besoins sur le plan commercial font leur apparition. D’où la nécessité de créer une structure pour assurer l’avenir de la filière IGP du citron mais également la commercialisation de différentes productions locales.

Les actions pour le développement de l’agriculture identitaire sur le territoire de la Communauté de la Riviera française (CARF) ont contribué à l’émergence de la filière agrumicole locale du citron de Menton. Ainsi, l’Association pour la promotion du citron de Menton (APCM), créée en 2004 à l’initiative de Jean-Claude Guibal, Maire de Menton et président de la CARF, a obtenu le label Indication géographique protégée (IGP) en 2015.

Dès lors, les acteurs locaux impliqués dans la démarche - APCM, CARF, Département et Région - se sont mobilisés pour renforcer et dynamiser la filière existante sur le territoire IGP qui comprend Menton, Roquebrune-Cap-Martin, Castellar, Sainte-Agnès et Gorbio.

Aujourd’hui, l’APCM est reconnue par l’Institut national de l’origine et de la qualité (INAO) comme organisme de défense et de gestion pour le citron de Menton.
Pour garantir un produit d’excellence, le cahier des charges de cet IGP mentionne avec précision la provenance des plants de citronniers qui doivent impérativement être certifiés par l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) de San Giuliano en Corse.

Création d’une coopérative

Tandis que la filière agrumicole se développe, de nouveaux besoins de professionnalisation et d’organisation apparaissent sur le plan commercial : le conditionnement des citrons et la mise en place des circuits de distribution comptent parmi les thèmes prioritaires qu’il faut pérenniser pour que les producteurs puissent bénéficier du meilleur de l’IGP. D’où la création d’une Société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) qui garantirait d’une part, le développement de la filière IGP et d’autre part, la valorisation et la commercialisation de productions locales, telles qu’agrumes et avocats.

Située dans la zone industrielle du Haut-Careï, la SCIC serait structurée en cinq pôles d’activités : station de conditionnement, activité commerciale, pépinière, laboratoire de transformation et point de vente directe pour les professionnels. Lors du conseil communautaire du 20 octobre, les élus ont voté la maîtrise d’œuvre ainsi que la mise en œuvre de la SCIC par la CARF.

De leurs côtés, les membres de l’APCM ont approuvé la participation de l’association dans ce projet lors de leur assemblée générale du 21 octobre.

Reprise de la plantation

Le 20 octobre, à la serre municipale située dans la zone industrielle du Haut-Careï, Stéphane Constantin, directeur de l’APCM, affichait un large sourire.

La raison ? La livraison, après deux ans d’attente, des 1 500 plants de citrus limon de la variété SRA625 en provenance de Corse !

En effet, la commande à peine passée, les directives européennes avaient placé la Corse en zone d’enrayement dans sa totalité vis-à-vis de la Xylella fastidiosa souche multiplex.

Cette interdiction de circulation de végétaux de la Corse vers le continent ayant été levée le 14 août dernier, les plants ont donc pu être remis aux adhérents de l’association ; sachant que durant cette période d’interruption, l’APCM et la Ville de Menton ont maintenu des échanges réguliers avec la préfecture de Corse pour suivre l’évolution du dossier.

Au final, ce ne sont pas 1 500 mais 1 600 qui ont été distribués… Preuve que le programme de réimplantation de citronniers mobilise à la fois les producteurs et les propriétaires fonciers dont la Ville de Menton, adhérente de l’APCM et membre actif en tant que producteur habilité. Vitrine agrumicole Grâce à la réception de plusieurs centaines de ces plants, la commune est en train de créer deux nouvelles citronneraies en complément de ses vergers.

Ainsi, 50 citronniers sur les 400 prévus ont déjà été plantés dans la vallée du Careï. Et quelque 350 le seront également sur les terrains situés corniche des Serres de la Madone ; terres sur lesquelles la Ville souhaite implanter une véritable vitrine agrumicole avec près de 1 200 arbres (citronniers et autres agrumes).

Comme l’exprime régulièrement Jean-Claude Guibal, soutenir l’agriculture identitaire au travers de la communauté d’agglomération est un gage de préservation de la diversité, tant de la flore et de la faune, que de la richesse des paysages mentonnais .

Mise en route de la Scic

La mise en œuvre de la Société coopérative d’intérêt collectif a démarré au mois de novembre entre la CARF, l’APCM et la délégation régionale des SCOP (Société coopérative et participative) PACA. L’objectif de ces premières réunions était de présenter la filière IGP, les enjeux, les problématiques, les points forts et les points faibles aux partenaires afin de mieux définir les contours du projet. Mais également de préparer le premier comité de pilotage qui se tiendra au mois de janvier 2021.

APCM - 38 rue Henry Gréville
06 24 76 59 71
www.lecitrondementon.org

Lire aussi
Vaccination à Menton Plus-Sablettes : de nouveaux créneaux ouverts
Concours : des mini-jardins avec une maxi-créativité
La maison d’Emily Dickinson s’installe dans les jardins Biovès