Ville de Menton

La réhabilitation des ouvrages de protection du littoral commence

Du 1er mars au 28 mai, des travaux de réfection de la butée de pied sous-marine depuis le Borrigo jusqu’au Bastion ainsi que des épis du Borrigo et du Casino vont être réalisés.

À Menton, les ouvrages de protection du littoral ont été créés dans les années 1990 et permettent de protéger à la fois la population, le bâti et la voie départementale. Cependant, près de trois décennies plus tard et suite aux passages des tempêtes Adrian (2018) et Fabian (2019), ces infrastructures ont besoin d’être confortées à certains endroits.
Ainsi, du 1er mars au 28 mai (sauf aléas climatiques), des travaux de réhabilitation vont être entrepris le long de la promenade du Soleil : ils concernent la butée de pied sous-marine qui s’étend du Borrigo au Bastion (ouvrage sur lequel les plages viennent s’appuyer) ainsi que les épis du Borrigo et du Casino.

L’objectif ? Pérenniser les ouvrages de protection, maintenir la plage et protéger le front de mer contre les franchissements et la submersion.

Comment ? En rechargeant les secteurs fragilisés, voire endommagés, avec des enrochements d’apports (blocs de pierre). À terme, une fois ces protections réalisées et d’autres opérations engagées, le but sera de créer une vraie promenade de bord de mer sur la partie ouest, afin de magnifier la promenade du Soleil, comme cela a pu être réalisé sur la partie est du littoral avec l’esplanade des Sablettes.

Environnement

Cette opération sera menée de façon à préserver les espèces protégées situées à proximité, tels que les herbiers de cymodocées. Ainsi, durant toute la durée du chantier, un suivi de turbidité sera réalisé le matin et en début d’après-midi afin de surveiller l’état de l’eau de mer. En cas de nécessité, les travaux seront interrompus pour permettre la mise en place d’un filet anti MES (matières en suspension) qui agit comme un barrage flottant.

GEMAPI

Menés par le Syndicat mixte inondations, aménagement et gestion de l’eau maralpin (SMIAGE), ces travaux interviennent dans le cadre de la compétence Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations (GEMAPI), qui comprend la défense contre les inondations et contre la mer. La Communauté de la Riviera française (CARF), qui possède cette compétence, a confié ses missions GEMAPI au SMIAGE. Cette opération, dont le montant s’élève à plus de 700 000 €, est financée par la CARF et la Ville et subventionnée par l’État, la Région et le Département.

Lire aussi
La chapelle du Careï illuminée
Hommage aux combattants d’Afrique du Nord
Réseau Zest : modernisation du dépôt de Menton