Ville de Menton

Plus que jamais, les Mentonnaises et les Mentonnais au cœur de la gestion municipale

« Nous sommes à un point de bascule entre deux époques. Après plusieurs décennies où la gestion et l’argent étaient faciles, nous sommes arrivés dans une période plus déstabilisante avec beaucoup d’incertitudes ». C’est par ces mots que Jean-Claude Guibal, maire de Menton et président de la Communauté de la Riviera Française, a ouvert le débat d’orientations budgétaires présenté par Yves Juhel, adjoint aux finances, lors du conseil municipal, mercredi soir. La crise du Covid, la tempête Alex ont nécessité des arbitrages financiers, engendré de nouvelles dépenses et ont eu des conséquences sur les recettes municipales. Malgré tout la commune continuera d’investir en 2021 pour proposer toujours plus de services à la population et poursuivra la rénovation du patrimoine communal avec une constante : ne pas augmenter les impôts. Et ce pour la treizième année consécutive. « Nous ne voulons pas augmenter les impôts alors que les Mentonnaises et les Mentonnais subissent déjà les conséquences de la crise de la Covid », a insisté le maire.

Les efforts déjà engagés vont se poursuivre pour réduire les dépenses de fonctionnement des services municipaux selon la ligne définie par Jean-Claude Guibal. Rendre le fonctionnement «  moins lourd, moins complexe mais au contraire plus réactif, plus direct, plus agile pour que, plus que jamais, l’administré soit au cœur de la gestion de la ville.  » Cela se traduira par une réflexion sur le non remplacement des agents partant à la retraite ou quittant la collectivité (sauf exception) ; la maîtrise des heures supplémentaires ; le renforcement de la mutualisation des services entre la commune, le Centre communal d’action sociale, l’Office de tourisme de la ville, la Communauté de la riviera française et les autres communes de la CARF. Autant de marges de manœuvres financières qui seront dégagées pour renforcer encore les services offerts à la population.

Lire aussi
Le port du masque est désormais obligatoire sur les plages du département
Novak Djokovic en tournage à Menton !
En complément de celui de Menton, un centre de vaccination a ouvert à Roquebrune-Cap-martin