Ville de Menton

Les travaux de protection du littoral ont commencé

Le chantier qui se déroulera en plusieurs phases sera terminé au mois de juin.

Réalisée par la Direction départementale de l’équipement (DDE) dans les années 1990, la butée de pied sous-marine (sorte de talus sous-marin) a pour objectif de casser la houle et de protéger la promenade du Soleil. Mais les tempêtes successives Adrian et Fabian ont fragilisé ces infrastructures qu’il convient aujourd’hui de consolider.

C’est l’objet des travaux qui ont été lancés avec l’arrivée de la barge devant l’épi du Casino et qui consistent à reconstruire cette fameuse butée de pied sous-marine entre le Borrigo et le Bastion, telle qu’elle a été pensée à l’époque. Les travaux pour le compte de la Ville de Menton et de la Communauté de la Riviera française (CARF) sont menés par le Syndicat mixte pour les inondations, l’aménagement et la gestion de l’eau maralpin (Smiage).

Le chantier va se dérouler en plusieurs phases jusqu’au mois de juin. Une seconde tranche de travaux permettra ensuite de procéder à des aménagements afin de protéger le mur de soutènement de la route départementale entre l’épi du Borrigo et le rond-point de l’Union. Cette opération interviendra dès que la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal) aura rendu son verdict sur les études menées par la CARF ; le dossier ayant été déposé au mois de février dernier.

Charger la barge

La première étape consiste à charger les blocs de pierre sur la barge qui peut transporter 250 tonnes à chaque rotation (une journée est nécessaire par chargement).

La barge va ensuite se positionner sur les secteurs les plus fragilisés ou endommagés et, grâce à un guidage GPS, venir déposer les blocs pour reconstituer la butée de pied située à 2,60 mètres de profondeur sur 3 à 4 mètres de hauteur à 90 mètres du bord. Ce sont ainsi 800 mètres linéaires qui seront traités sur l’ensemble du chantier.

Les travaux qui devraient se terminer au mois de juin 2021 (sous réserve des aléas climatiques) prévoient également la réhabilitation des épis du Casino et du Borrigo. L’investissement se monte à 861 600 € HT.

Il est financé à 25 % par la Communauté de la Riviera française, 25 % par la Ville de Menton, 10 % par le Département des Alpes-Maritimes et 40 % par l’État dans le cadre du plan de relance.

Lire aussi
Le port du masque est désormais obligatoire sur les plages du département
Novak Djokovic en tournage à Menton !
En complément de celui de Menton, un centre de vaccination a ouvert à Roquebrune-Cap-martin