Ville de Menton

Journée nationale du souvenir de la déportation

Place Kœnig, ce lundi matin, la Ville a commémoré la Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la déportation. « 76 ans après le retour des derniers déportés libérés, le souvenir de la déportation demeure dans notre mémoire collective et ne doit pas s’effacer. Ce que furent les camps d’extermination et de concentration nazis n’est pas une simple page documentaire de l’histoire du XXe siècle. L’humanité y a été atteinte dans ce qu’elle a de plus sacré…
Pourtant, il nous faut aujourd’hui encore résister à de nouvelles formes de fanatisme et de barbarie qui entendent promouvoir une vision raciste de l’humanité et détruire la liberté et la démocratie par la terreur
 », a déclaré Mireille Jourdan, présidente de la Fédération nationale des déportés, internés résistants et patriotes, en ouvrant la cérémonie.

Des gerbes ont été déposées au monument de la Résistance par Jean-Claude Guibal, maire de Menton et président de la Communauté de la Riviera française, le colonel Claude Fouché, Mireille Jourdan, Alexandra Valetta-Ardisson, députée, et Yoann Toubhans, sous-préfet.

Le chant des Marais, le chant des Partisans et l’hymne national ont rythmé ce 76e anniversaire de la libération des camps de concentration nazis dans lesquels 9 millions d’hommes, de femmes et d’enfants ont été exterminés pendant la Seconde Guerre mondiale.

Lire aussi
"Economisons l’eau potable" - Communiqué de Jean-Claude Guibal
La piscine A. Jany rouvre ses portes
Guerre d’Indochine