Ville de Menton

"A Menton il y a tout pour réussir !", rencontre avec Geoffrey d’Hier, directeur du Casino Barrière

Le casino Barrière de Menton a rouvert le 19 mai : un soulagement ?

G. H : « Oui et on a fait une belle ouverture, avec tous les fidèles qui sont revenus nous voir mais aussi 43 % de nouveaux clients. Nous sommes sur une bonne dynamique qu’il faut maintenir ; nous sommes confiants.

D’autant que nous avons mis à profit ce nouveau confinement pour faire des travaux. Certains se voient, d’autres moins. On a notamment beaucoup investi pour installer la climatisation. On peut le dire : ça manquait ! On en parlait depuis cinq-six ans. Depuis certains reviennent, même tous les jours. »

Comment rattraper le temps perdu ?

G. H : « D’abord en retrouvant notre activité d’avant confinement. L’année 2019 est pour nous l’année de référence. On était sur une croissance de +10/+15 % et tout s’est arrêté.

Au premier déconfinement, on a relancé le business avec un protocole sanitaire strict mais c’était compliqué. Les casinos étaient les seuls établissements à imposer le masque alors qu’il n’était pas obligatoire par exemple dans les magasins !

On a fini la saison avec -30 % de chiffre d’affaires. Un tiers de notre clientèle est italienne, alors quand les frontières se sont fermées…

Le deuxième confinement a été une vraie traversée du désert. Imaginez, nous sommes restés fermés durant sept mois ! Aujourd’hui, alors que nous pourrions rouvrir notre discothèque le Brummell Club le 9 juillet, nous avons décidé de ne pas le faire. Les contraintes sanitaires sont difficiles à appliquer et à faire respecter. »

Pas de discothèque mais une terrasse face à la mer !

G. H : « Et quelle terrasse ! On relance d’ailleurs nos « Summer Party » tous les soirs, de 19h jusqu’à la fermeture du casino, du 1er juillet au 31 août avec DJ, pizzas, planches de charcuteries…

On commence la soirée doucement, ensuite il y a de plus en plus d’ambiance. L’année dernière, nous avons fait un vrai carton ! On a aussi notre café des sports pour regarder les matchs de foot, le Tour de France, notre restaurant… J’aime dire qu’on est un vrai complexe de loisirs ! »

Avec des partenariats noués avec les commerçants locaux ?

G. H : « Oui, nous proposons par exemple des packs aux hôteliers pour que leurs clients viennent découvrir le casino avec une première mise offerte ; nous mettons à disposition des commerçants de Menton quatre vitrines installées dans l’entrée pour, gratuitement, présenter leurs produits à tour de rôle. Et puis nous privilégions les produits locaux pour la cuisine ou le bar.

Imaginez un peu si au pays du Citron je faisais venir mes agrumes de région parisienne ! Nous avons à Menton 3 000 m2 pour accueillir nos clients ( jusqu’à 2 500 personnes en jauge pleine), nous avons une vue incroyable sur la mer. Il y a tout pour réussir si on fait bien le boulot ! Et on le fait bien ! »

Lire aussi
Exposition : Raymond Moretti, les années bonheur
Exposition Maalesh, sur les traces de Jean Cocteau en Méditerranée
Enquête de l’INSEE en cours