Ville de Menton

Hommage aux Harkis

Ce samedi, place des Victoires, la Ville a rendu hommage aux Harkis et aux autres membres des formations supplétives. Avec à ses côtés, comme tous les 25 septembre depuis 2003, la Maison des Pieds-noirs, des Harkis et de leurs amis (MPHA).

« “Quand on insulte un Harki, on insulte la France. Je demande pardon, nous n’oublierons pas” ». Ces mots prononcés par le président de la République lundi dernier apaisent mon sentiment de rejet et exposent une fierté restée trop souvent intériorisée. En tant que petite-fille de Harki, j’espère que ce projet de loi évoquera l’aspect moral et le rétablissement historique de l’identité des Harkis afin que le mot “Harki” ne soit plus associé au mot “traître” », a déclaré Habiba Paillac, conseillère municipale et vice-présidente de la MPHA.

Et Jean-Claude Guibal, maire de Menton, de poursuivre : « Cette commémoration n’est pas comparable à celles des années précédentes. Pour moi, vous le savez, la guerre d’Algérie en général et la manière dont ont été traités les Harkis et les Pieds-noirs est une tache qu’il sera difficile d’effacer sur l’histoire de notre pays. Je suis donc profondément reconnaissant au Président d’avoir dit aux Harkis que leur honneur devait être gravé dans le marbre de notre pays et qu’une loi de reconnaissance et de compensation allait être votée. »

La lecture du message du ministre déléguée auprès de la ministre des Armées chargée de la mémoire des Anciens combattants a été faite par Yoann Toubhans, sous-préfet Nice-Montagne.

Sept gerbes ont été déposées au pied de la stèle dont celle de la Ville par le maire, entouré des petits-enfants et arrière-petits-enfants de Harkis. La gerbe de la MPHA par Jean-Claude Alarcon, président, et Habiba Paillac.

Le chant des Africains et l’hymne national ont ensuite résonné devant les porte-drapeaux toujours fidèles aux cérémonies patriotiques.

Lire aussi
Exposition : Raymond Moretti, les années bonheur
Exposition Maalesh, sur les traces de Jean Cocteau en Méditerranée
Enquête de l’INSEE en cours