Ville de Menton

Auschwitz : le devoir de mémoire

En ce 77e anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz-Birkenau et cette nouvelle Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l’Holocauste, la Ville a rendu hommage aux 9 millions d’hommes, de femmes et d’enfants morts dans les camps de concentration nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

« Rappeler l’horreur dont est capable l’être humain nous revient à tous. L’antisémitisme n’est malheureusement pas mort avec Auschwitz et la Shoah. La lutte contre l’antisémitisme passe par la dénonciation des publications racistes et antisémites sur les réseaux et par l’application d’une justice ferme », a déclaré Moshé Ronin, vice-président de l’Association cultuelle israélite de Menton.

Place Kœnig, cinq gerbes ont été déposées au pied du monument de la Résistance dont celle de la Ville par le maire de Menton et président de la Communauté de la Riviera française, accompagnés des collégiens mentonnais.

Le chant des Morts, celui des Marais et l’hymne national ont ensuite résonné devant les autorités civiles, militaires et religieuses, les différentes associations patriotiques et les porte-drapeaux.

Lire aussi
Lutte contre la prolifération du moustique-tigre
Avis de réunion de la commission de contrôle des listes électorales
Plus de 4 000 personnes au 3e Salon des jeux vidéo et de société