QUESTIONS FREQUENTES CORONAVIRUS

Depuis le mardi 17 mars à 12h, un dispositif de confinement a été mis en place sur l’ensemble du territoire pour quinze jours minimum. Contrôlés, les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d’être munis d’une attestation pour :

  1. Se déplacer de son domicile à son lieu de travail dès lors que le télétravail n’est pas possible ;
  2. Faire ses achats de première nécessité dans les commerces de proximité autorisés ;
  3. Se rendre auprès d’un professionnel de santé ;
  4. Se déplacer pour la garde de ses enfants ou pour aider les personnes vulnérables à la stricte condition de respecter les gestes barrières ;
  5. Faire de l’exercice physique uniquement à titre individuel, autour du domicile et sans aucun rassemblement ;
  6. Les besoins des animaux de compagnie.

Dans tous les cas, dans la rue et comme dans les magasins, je dois respecter une distance de 1 mètre avec les gens qui m’entourent et mettre en oeuvre les gestes barrières avant d’y aller et en y rentrant.

Les infractions à ces règles seront sanctionnées d’une amende de 135 euros (voire 375 euros en cas de majoration).

Le décret détaillant la mise en place de ces contraventions qui répriment la "violation des interdictions de se déplacer hors de son domicile", décidée par le gouvernement pour freiner l’épidémie de coronavirus, a été publié mercredi 18 mars au Journal officiel.

L’attestation de déplacement dérogatoire peut être ou choix imprimée ou rédigée sur papier libre selon le modèle téléchargeable en ligne. En revanche, l’attestation employeur doit être visée par l’employeur.

Pour chaque déplacement, une attestation de déplacement dérogatoire doit être renseignée et signée le jour même du déplacement : cette attestation n’est donc valable qu’une fois et doit être renouvelée au besoin.

NON.

L’attestation de déplacement dérogatoire est à usage unique. Elle doit donc être renseignée à l’aide d’un stylo à encre indélébile et doit être renouvelée pour chaque déplacement.

OUI.

Il convient de limiter le plus possible les déplacements.

Ainsi il sera nécessaire de réaliser une déclaration signée à la date du jour , pour chaque déplacement personnel.

NON.

Un seul adulte peut accompagner ses enfants.

NON.

Les déplacements à plusieurs doivent se faire en cas de « nécessité absolue », et strictement dans le cadre des cas « énumérés par l’attestation de déplacement dérogatoire ».

À savoir : aller au travail, faire ses courses, pour motif familial impérieux, pour assister des personnes vulnérables ou la garde d’enfant.

NON.

Tout comme retrouver des amis pour que le temps passe un peu plus vite car cela ne répond pas à un besoin impérieux. Il faut rester chez soi et respecter le confinement, sous peine de recevoir une amende de 135 euros.

NON.

Mais la carte professionnelle des professionnels de santé (médecins, soignants, pharmaciens), des forces de sécurité et de secours (policiers, gendarmes et pompiers), des élus, des magistrats etc. et des journalistes peut être utilisée pour se rendre sur son lieu de travail.

OUI et NON

Dans l’idéal, je reste chez moi et je fais du télétravail.

Si le télétravail n’est pas possible je peux me rendre au travail en transports ou par mes moyens personnels, muni d’une attestation et d’une carte d’identité.
Mon employeur est tenu d’adapter mon travail pour assurer ma sécurité si le télétravail est impossible dans mon secteur.

OUI.

Les supermarchés et épiceries resteront ouverts. Leur approvisionnement en produits alimentaires et de première nécessité sera garanti dans les jours et les semaines à venir et les règles du travail de nuit notamment, seront assouplies pour les magasins.

Il n’y a donc aucun risque de rationnement et il faut éviter la surconsommation préventive. Les espaces culturels et les cafétérias de la grande distribution seront fermés.

NON.

La Préfecture des Alpes-Maritimes a pris un arrêté interdisant l’accès au rivage de la mer au littoral jusqu’au 31 mars 2020. Sont concernés les plages, les secteurs rocheux, les ouvrages de défense contre la mer.

OUI et NON

Uniquement pour vous occuper de personnes vulnérables comme par exemple les personnes handicapées et en vous rappelant que les seniors sont les personnes les plus vulnérables : il faut les protéger le plus possible de tout contact et porter une attention encore renforcée aux gestes barrières.

Pour les personnes de plus de 70 ans isolées, qui n’ont pas de liens familiaux localement peuvent s’inscrire sur le registre des personnes fragiles du CCAS afin de bénéficier d’un appui dans leur vie quotidienne.

Téléphone : 04 92 41 76 00.

Concernant les modes de garde pour les personnels essentiels (soignants, secours, forces de l’ordre…)le CCAS et le Service Jeunesse met en place des solutions de garde.

0-3 ans : CCAS - ‪04.92.41.76.48‬
3-11 ans (centres de loisirs du mercredi + garderies périscolaires du matin et du soir) : Service Jeunesse - ‪04.92.10.51.00‬

Les sports collectifs ou de contact sont à proscrire. Plus simplement, tout ceux qui imposent à rassemblement ne conviennent pas à la période.

A part éventuellement pour ceux qui disposent d’un jardin et peuvent pratiquer un sport dans le cercle familial auquel le confinement s’applique, sauf, évidemment, si l’un des membres de la famille est malade.

Faire du sport en extérieur, c’est donc avant tout faire une marche ou un petit footing mais en respectant 3 règles importantes :

  • Rester à proximité de son domicile – donc dans son quartier ;
  • Que cette sortie soit brève ;
  • Et sans autre contact qu’avec sa cellule familiale. Vous pouvez sortir avec vos enfants ou seul mais pas retrouver des amis.

Donc non, on ne va pas courir à plus de 1km de son domicile ! Encore moins à plusieurs.

Soyons raisonnables, responsables et respectons les consignes qui nous sont données. Notamment pour l’activité physique. C’est pour notre santé !

Même en cette période de confinement, l’activité physique en extérieur reste autorisée. Mais de manière responsable, notamment pour la course à pied, précise le ministère des Sports.

Sur son site internet, le ministère des Sports, avec le concours de l’Observatoire national de l’activité physique et de la sédentarité, vous accompagne pour maintenir une activité physique régulière à votre domicile avec des recommandations et des conseils simples à mettre en pratique, quel que soit votre âge, si votre condition physique et votre santé le permettent.

Retrouvez toutes les recommandations et astuces du Ministère des Sports ici.

Il s’agit d’autoriser des déplacements dont la nécessité ne saurait être remise en cause.

OUI
, pour lui permettre de satisfaire ses besoins ou pour un rendez-vous vétérinaire.

OUI.

Les opérations bancaires essentielles (retrait d’argent, opérations pour les personnes placées sous tutelle ou curatelles démarches des responsables d’entreprises pour contracter des prêts garantis par l’État, - les retraits de chéquiers ou de CB…) sont autorisées et considérées comme nécessaires afin de pouvoir payer les activités essentielles (consultations médicales, courses alimentaires).

OUI.

A l’instar des pharmacies, les cabinets de médecine resteront ouverts, mais attention : il est demandé aux personnes qui ressentent les symptômes du Coronavirus de ne pas se rendre au cabinet de leur médecin de ville. En cas de symptômes légers (fièvre et toux), il faut d’abord appeler son médecin traitant ou opter pour une téléconsultation. Si les symptômes s’aggravent au bout de quelques jours, il faut appeler le 15.

OUI et NON.

Toutes les capacités hospitalières nationales et le maximum de médecins et de soignants sont mobilisés, et les consultations et les soins "non essentiels" sont reportés dans les hôpitaux. Une opération ne sera maintenue qu’en cas d’urgence absolue.

Les supermarchés, les commerces alimentaires restent ouverts. Tous les services de livraison de repas à domicile restent disponibles, et les établissements de la catégorie “restaurants et débits de boissons” sont autorisés à maintenir leurs activités de ventes à emporter et de livraison.

OUI.

Les restaurants ont fermé leurs portes le 15 mars, comme tout comme les bars, brasseries, cafés et discothèques, jusqu’à nouvel ordre.

En revanche les activités de vente à emporter et de livraison sont maintenues dans les restaurants et débits de boissons, avec la recommandation d’éviter tout contact. La Ville de Menton met en accès sur son site la liste des commerces qui livrent et font de la vente à emporter.

https://www.menton.fr/Livraisons-a-domicile-vente-a-emporter.html

OUI.

L’épidémie de coronavirus ne change presque rien pour les enfants des couples séparés. Ils peuvent toujours passer d’un parent à l’autre selon le mode de garde. Cela fait partie des déplacements justifiables, il y a d’ailleurs une case prévue pour ce cas précis dans l’attestation de déplacement dérogatoire.

Cependant, comme tous les déplacements autorisés, aller chercher son enfant doit être rapide et les domiciles des deux parents ne doivent pas être trop éloignés. Par exemple, si la mère et le père ne vivent pas dans la même région, il faudra attendre la fin du confinement pour reprendre la garde alternée habituelle.

NON.

Le stationnement de surface est gratuit. La zone bleue est suspendue afin de permettre aux résidents de laisser leur véhicule jusqu’à nouvel ordre.

Le délai de stationnement maximal de 7 jours ne s’applique pas non plus.

OUI ET NON

Il n’existe aucun risque de contamination par le courrier ou les colis. La Poste reste ouverte et continue également son travail de distribution du courrier pendant l’épidémie.

NON.

Je ne peux pas aller à une fête ou recevoir chez moi en dehors des membres de mon foyer. Je ne peux pas non plus organiser mon mariage.

Face au coronavirus, il existe des gestes simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :

  • Se laver les mains régulièrement
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
  • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades
  • Eviter les rassemblements, limiter les déplacements et les contacts

Je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle un médecin avant de me rendre à son cabinet ou j’appelle le numéro de permanence de soins de ma région. Je peux également bénéficier d’une téléconsultation.

Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le SAMU- Centre 15.

NON.

Le port du masque chirurgical n’est pas recommandé sans présence de symptômes. Le masque n’est pas la bonne réponse pour le grand public car il ne peut être porté en permanence et surtout n’a pas d’indication sans contact rapproché et prolongé avec un malade.

NON.

La circulation des piétons sur les trottoirs Sud (côté mer) le long du littoral communal entre le pont Elisabeth à l’Ouest et le pont Saint-Ludovic à l’Est est interdit.

Cela concerne les voies et espaces suivants :
- Promenade du Soleil
- Quai Bonaparte
- Esplanade des Sablettes / Port de Garavan (sauf accès aux commerces alimentaires)
- Vieux Port
- Porte de France
- Promenade de la Mer
- Promenade Reine Astrid

N’entrent pas dans le champ d’application de cet arrêté les cas des personnels dûment habilités à se déplacer en raison du caractère essentiel de leurs missions tels que :

- les personnels de soin et d’assistance,
- des forces de sécurité et de salubrité,
- ou tout autre personne justifiant d’une nécessité impérieuse.

Nous vous rappelons également que l’accès au littoral (plages, enrochements, digues, brise-lames) est désormais interdit par arrêté préfectoral.

Toute infraction aux présentes dispositions sera dûment constatée et poursuivie conformément aux lois et règlements en vigueur.

👉 Comment seront évalués les élèves ?

Ils seront évalués sur la base du livret scolaire, qui représente d’ores et déjà 50% de la note finale du brevet, et qui permet de certifier la maîtrise du socle commun de connaissances, de compétences et de culture.

👉 Les notes du 3ème trimestre compteront-elles dans le livret ?

Le diplôme est délivré sur la base de niveau de maîtrise des compétences, eux-mêmes fondés sur l’appréciation du conseil de classe qui se prononce au 3ème trimestre de l’année de 3ème. Les notes obtenues en cours d’année fondent évidemment en grande partie son appréciation. Si la réouverture des établissements le permet, le conseil de classe tiendra compte du résultat des évaluations passées par les élèves postérieurement à la réouverture des établissements.

👉 Les évaluations passées pendant le confinement compteront-elles ?

Les évaluations auxquelles les professeurs auraient procédé pendant le confinement ne compteront pas pour l’obtention du diplôme, afin de ne pas générer d’inégalité de traitement entre les candidats.

👉 Qui délivrera le diplôme ?

Comme d’habitude, le diplôme sera délivré par le jury académique du diplôme national du brevet. Ce jury se prononce déjà sur le fondement du livret de l’élève et des notes obtenues aux épreuves nationales. Cette année, exceptionnellement, il se fondera uniquement sur le livret de l’élève.

👉 Les candidats devront-ils passer un oral ?

Non. L’épreuve orale porte en principe sur la soutenance d’un projet dans le cadre de l’enseignement d’histoire des arts, des enseignements pratiques interdisciplinaires du cycle 4 ou dans le cadre de l’un des parcours éducatifs (parcours Avenir, parcours citoyen, parcours éducatif de santé, parcours d’éducation artistique et culturelle) que le candidat a suivi. La fermeture sur une longue période des collèges mettrait de nombreux candidats en difficulté, dès lors qu’ils n’ont pas pu mener à bien leur projet ou leur parcours. Afin de ne pas léser les candidats, l’épreuve orale est donc supprimée.

👉 Pourrai-je avoir accès à mon livret scolaire pour connaître les appréciations des professeurs et du chef d’établissement ?

Oui, une fois ce livret finalisé après le conseil de classe du mois de juin, vous y aurez accès pendant quelques jours afin d’en prendre connaissance et d’échanger si nécessaire avec le chef d’établissement.

▪ Épreuves anticipées de français

👉 Comment vont se passer les épreuves du baccalauréat de français ?

Les épreuves écrites (coeff. 5) sont annulées. La note de cette épreuve sera calculée sur la base de la moyenne des notes obtenues au cours de l’année scolaire en français.

Les épreuves orales sont maintenues dans les conditions initialement prévues : le candidat présentera au minimum une liste de 10 textes, validée par le professeur, pendant un oral d’une durée de 20 minutes qui se déroulera la semaine du 26 juin au 4 juillet.

👉 Dans quelles conditions va se passer l’épreuve orale ?

Comme prévu : vous ne serez pas évalué par votre professeur.
▪ Épreuves communes de contrôle continu

👉 Comment va se dérouler la deuxième session d’épreuves communes de contrôle continu ?

Comme les épreuves écrites de français et toutes les épreuves terminales, les épreuves communes de contrôle continu sont annulées.

👉 Comment seront évalués les élèves dans les disciplines qui devaient faire l’objet de la deuxième session d’épreuves communes de contrôle continu ?

S’agissant de l’histoire géographie, des langues vivantes et des mathématiques dans la voie technologique, les élèves sont déjà évalués dans le cadre de la première session (en 1ère) et de la troisième session (Terminale) des E3C. Les épreuves de la 2ème session sont donc neutralisées : la note du bac dans ces matières correspondra à la moyenne des notes obtenues aux E3C1 et aux E3C3.

S’agissant de la spécialité abandonnée en fin de 1ère, les notes retenues seront celles du livret. S’agissant de l’enseignement scientifique, la note retenue au titre des épreuves de première sera celle du livret.

👉 Pour l’enseignement de spécialité et l’enseignement scientifique, les notes du 3ème trimestre seront-elles prises en compte ?

En fonction des dates de réouverture des établissements, les notes obtenues au cours du troisième trimestre seront prises en compte avec bienveillance. En tout état de cause, ces évaluations correspondront à des notions travaillées en cours par les élèves.

👉 Les évaluations passées pendant le confinement compteront-elles dans les notes du livret ?

Les évaluations auxquelles les professeurs auraient procédé pendant le confinement ne compteront pas dans les notes attribuées au titre de l’examen, afin de ne pas générer d’inégalité de traitement entre les candidats.

👉 Pourrai-je avoir accès à mon livret scolaire pour connaître les appréciations des professeurs et du chef d’établissement ?

Oui, une fois ce livret finalisé après le conseil de classe du mois de juin, vous y aurez accès pendant quelques jours afin d’en prendre connaissance et d’échanger si nécessaire avec le chef d’établissement.

👉 Que se passe-t-il pour les élèves qui n’ont pas passé les E3C1 ?

Afin de ne pas rompre l’égalité entre les candidats, les élèves qui n’auraient pas passé les E3C1 devront les passer dès que les conditions de réouverture de leur établissement le permettront.

👉 Les épreuves terminales du baccalauréat auront-elles lieu ?

Non, les épreuves terminales sont annulées compte tenu de la situation exceptionnelle que notre pays traverse.

👉 Comment seront évalués les candidats ?

Les épreuves terminales seront validées sur le fondement du livret. Un jury d’examen des livrets arrêtera les notes définitives à la lumière des notes obtenues pendant l’année de terminale. Il tiendra compte de l’ensemble des autres éléments du livret (progression de l’élève, efforts relevés par le conseil de classe, assiduité) pour attribuer les notes définitives.

Les notes des épreuves anticipées de 1ère sont naturellement conservées.
👉 Les notes du troisième trimestre seront-elles prises en compte dans le livret ?

En fonction des dates de réouverture des établissements, les notes obtenues au cours du troisième trimestre seront prises en compte avec bienveillance. En tout état de cause, ces évaluations correspondront à des notions travaillées en cours par les élèves.

👉 Est-ce que toutes les disciplines auront le même poids pour ce baccalauréat ?

Non, les coefficients des différentes disciplines de chaque filière resteront identiques.

👉 Pourrai-je avoir accès à mon livret scolaire pour connaître les appréciations des professeurs et du chef d’établissement ?

Oui, une fois ce livret finalisé après le conseil de classe du mois de juin, vous y aurez accès pendant quelques jours afin d’en prendre connaissance et d’échanger si nécessaire avec le chef d’établissement.

👉 Les élèves qui n’auraient pas la moyenne pourront-ils passer des épreuves de rattrapage ?

Les élèves qui auraient entre 8 et 9,9 de moyenne pourront passer les oraux de rattrapage dans les conditions ordinaires : possibilité de choisir deux matières à présenter à l’oral entre le 8 et le 10 juillet.

👉 Qui attribuera le diplôme du baccalauréat ?

Comme chaque année, le diplôme sera attribué par un jury présidé, dans chaque académie, par un universitaire et composé d’inspecteurs et de professeurs.

Le jury de délivrance du diplôme se réunira par bassin sous la présidence d’un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régional avec des membres issus du jury pour analyser le livret scolaire de chacun des candidats.

Il étudiera les résultats obtenus par chaque candidat sur l’ensemble de l’année scolaire de l’année de terminale (ainsi que de l’année de première) et prendra connaissance des appréciations formulées par les professeurs qui ont accompagné l’élève dans chaque discipline.

Le livret scolaire présente de plus l’avis de l’équipe pédagogique attribué à chaque élève en vue de l’examen du baccalauréat, ainsi que, le cas échéant des observations du chef d’établissement, au vu des appréciations des enseignants consignées dans le livret scolaire et après échanges avec l’équipe pédagogique, au sein du conseil de classe notamment.

Ces analyses sont reprises lors de séance finale du jury qui prononce les résultats.

👉 Comment est composé le jury de délivrance du baccalauréat ?

Les membres du jury de délivrance du baccalauréat sont désignés par le recteur pour chaque académie.

Le jury est présidé par un professeur d’université ou un maître de conférences, enseignant chercheur de l’enseignement supérieur
Des présidents adjoints peuvent être désignés parmi les professeurs agrégés ou les professeurs certifiés du 2nd degré de l’enseignement public
Les autres membres du jury sont :

Des professeurs des universités, maîtres de conférences ou autres enseignants-chercheurs
Des Inspecteurs d’académie-inspecteurs pédagogiques régionaux
Des professeurs de l’enseignement public du second degré
Des professeurs affectés dans les établissements de l’enseignement privé sous contrat

👉 Comment seront prises en compte les différences de notation entre professeurs ?

Comme habituellement, un travail d’harmonisation interviendra, afin de respecter l’égalité de traitement entre candidats.

👉 J’ai été malade cette année, et n’ai pas pu suivre une scolarité complète. Que puis-je faire ?

Les candidats qui auraient été empêchés pendant une large partie de l’année et n’auraient pas de résultats inscrits dans leur livret scolaire se verront proposer par le jury de passer les épreuves au mois de septembre.

👉 Les épreuves terminales du baccalauréat auront-elles lieu ?

Non, les épreuves terminales sont annulées compte tenu de la situation exceptionnelle que notre pays traverse.

👉 Comment seront évalués les candidats ?

Les épreuves seront validées sur le fondement du livret. Un jury d’examen des livrets arrêtera les notes définitives à la lumière des notes obtenues pendant l’année de terminale. Ces notes correspondent aux évaluations qui ont eu lieu tout au long de l’année scolaire 2019-2020 que ce soit pour les enseignements généraux ou les enseignements professionnels. Le jury tiendra aussi compte de l’ensemble des autres éléments du livret (progression de l’élève, efforts relevés par le conseil de classe, assiduité) pour attribuer les notes définitives.

👉 Est-ce que toutes les disciplines ont le même poids pour obtenir le baccalauréat ?

Non, la moyenne sur l’année des notes obtenues dans chaque discipline a le poids de l’unité qu’elle remplace dans la certification. Ceci est valable pour les enseignements généraux comme professionnels.

👉 Les notes du 3e trimestre seront-elles prises en compte ?

En fonction des dates de réouverture des établissements, les notes obtenues au cours du troisième trimestre seront prises en compte avec bienveillance. En tout état de cause, ces évaluations correspondront à des notions travaillées en cours par les élèves.

👉 J’ai déjà passé des CCF (contrôles en cours de formation). Est-ce que je conserve ces résultats ?

Oui, les notes déjà acquises lors des CCF ou sous épreuves de CFF sont conservées.

Si aucune épreuve n’a été organisée pour un CCF, l’évaluation est remplacée par les notes qui apparaissent dans le livret scolaire.

👉 Comment seront prises en compte les PFMP dans l’obtention du baccalauréat ?

Une fiche récapitulative des périodes de formation en milieu professionnel est présente dans le livret scolaire professionnel. Elle indique l’évaluation qui en a été faite par les professeurs en termes d’acquis des compétences attendues pour le baccalauréat.

En cas de non réalisation de la totalité des semaines de PFMP initialement prévue, il faudra avoir réalisé a minima 10 semaines sur l’ensemble de la scolarité pour l’obtention du baccalauréat.

👉 Pourrai-je avoir accès à mon livret scolaire pour connaître les appréciations des professeurs et du chef d’établissement ?

Oui, une fois ce livret finalisé après le conseil de classe du mois de juin, vous y aurez accès pendant quelques jours afin d’en prendre connaissance et d’échanger si nécessaire avec le chef d’établissement.

👉 Les élèves qui n’auraient pas la moyenne pourront-ils passer des épreuves de rattrapage ?

Les élèves qui auraient entre 8 et 9,9 de moyenne pourront passer les oraux de rattrapage dans les conditions ordinaires : possibilité de choisir deux matières à présenter à l’oral entre le 8 et le 10 juillet.

👉 Comment seront prises en compte les différences de notation entre professeurs ?

Comme habituellement, un travail d’harmonisation interviendra, afin de respecter l’égalité de traitement entre candidats.

👉 J’ai été malade cette année, et n’ai pas pu suivre une scolarité complète. Que puis-je faire ?

Les candidats qui auraient été empêchés pendant une large partie de l’année et n’auraient pas de résultats inscrits dans leur livret scolaire se verront proposer par le jury de passer les épreuves au mois de septembre.

👉 Qui prend la décision de délivrance du baccalauréat ?

La délivrance du baccalauréat général résulte de la délibération du jury qui est souverain.

👉 Comment est composé ce jury ?

Les membres du jury de délivrance du baccalauréat sont désignés par le recteur pour chaque académie.

Le jury est présidé par un professeur d’université ou un maitre de conférences, enseignant chercheur de l’enseignement supérieur
Des présidents adjoints peuvent être désignés parmi les professeurs agrégés ou les professeurs certifiés du 2nd degré de l’enseignement public

Les autres membres du jury sont :

Des professeurs de l’enseignement public du second degré
Au moins un professeur affecté dans un établissement de l’enseignement privé sous contrat ou exerçant en contre de formation d’apprentis ou de section d’apprentissage

Au moins un tiers, de membres de la profession visée par le diplôme (employeurs comme salariés)

👉 Qui regarde les dossiers de chacun des élèves ?

Le jury de délivrance du diplôme se réunit par bassin sous la présidence d’un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régional avec des membres issus du jury pour analyser le livret scolaire de chacun des candidats.
Il étudie les résultats obtenus par chaque candidat sur l’ensemble de l’année scolaire de l’année de terminale et prend connaissance des appréciations formulées par les professeurs qui ont accompagné l’élève dans chaque discipline.
Le livret scolaire présente de plus l’avis de l’équipe pédagogique attribué à chaque élève en vue de l’examen du baccalauréat, ainsi que, le cas échéant, des observations du chef d’établissement, au vu des appréciations des enseignants consignées dans le livret scolaire et après échanges avec l’équipe pédagogique, au sein du conseil de classe notamment.

Ces analyses sont reprises lors de séance finale du jury qui prononce les résultats.

👉 Qui désigne les candidats qui auront le droit de passer un oral de rattrapage ?

C’est le jury du diplôme qui, au regard des résultats sur le livret scolaire, autorise certains candidats à se présenter aux épreuves du second groupe.

👉 J’ai demandé un étalement de passage du baccalauréat sur plusieurs sessions. Que se passe-t-il ?

Vous avez indiqué lors de votre inscription les disciplines que vous souhaitiez passer lors de cette session.

Si vous êtes un candidat scolarisé en établissement public ou privé sous contrat ou en apprentissage dans un CFA habilité à délivré le CCF, ce sont donc les disciplines ou unités d’enseignements identifiées dont l’évaluation sera réalisée par l’intermédiaire du livret scolaire.

👉 Je dois passer un BEP ou un CAP en fin de classe de 1ère professionnelle en juin prochain. Que se passe-t-il pour moi ?

Pour la délivrance des diplômes du BEP ou du CAP, le jury analysera le livret scolaire, notamment les notes obtenues tout au long de l’année scolaire 2019-2020 (à l’exception de la période de confinement) et inscrites dans votre livret scolaire, ainsi que les notes que vous avez obtenues en CCF. En l’absence d’évaluation en CCF, les notes des unités à évaluer seront obtenues à partir de celles du livret (que ce soit en enseignement général ou professionnel).

👉 Les épreuves terminales auront-elles lieu ?

Les épreuves terminales sont annulées.

👉 Comment seront évalués les candidats ?

Les notes obtenues dans le cadre du CCF demeurent acquises. Pour les autres épreuves, la moyenne des notes de l’année sera retenue. Le jury se fondera sur l’examen bienveillant de l’ensemble des éléments à sa disposition (attestation descriptive du parcours de formation, notes, etc.) pour délivrer le diplôme.