La culture : c’est à vous !

« Artium civitas », Cité des Arts La devise, inscrite à l’entrée de l’Hôtel de Ville, traduit la vocation culturelle de Menton qui s’exprime dans la valorisation du patrimoine – monuments et jardins. Une vocation confirmée par l’attribution, en 1991, du label « Ville d’Art et d’Histoire » Plusieurs musées, une galerie d’art contemporain et un calendrier événementiel riche – le Festival de Musique, les Colloques « Penser notre temps », le Festival des jardins ...

Musée Jean Cocteau - le Bastion

Une étape incontournable de l’œuvre de Cocteau

Alors qu’il travaille aux décors de la Salle des Mariages, Cocteau remarque un fortin du XVIIe siècle abandonné, « qui termine la digue entre le port et la promenade du Soleil » : le Bastion.

Le maire de l’époque, Francis Palmero, lui propose d’en faire un musée de ses œuvres et l’artiste, charmé par le lieu, accepte tout en réfutant le terme de musée : « Je changerai mes œuvres dès qu’elles prendront un air d’habitude » (pour en respecter sa pensée, le musée qui lui est désormais consacré change ainsi l’exposition de ses œuvres chaque année).

Cependant, Cocteau est conscient qu’à l’automne de sa vie le Bastion prend une vocation testamentaire.

Il surveille donc avec minutie chaque détail de cette création : du décor des onze meurtrières à l’étage à celui du frontispice, en passant par la mosaïque de galets en façade représentant un lézard, « symbole de la paresse méditerranéenne  » (qui sera repris sur le grand parvis du nouveau musée, lieu invitant à la détente).

Il choisit aussi ses œuvres, dans une liste établie en 1958 et précisée jusqu’à sa mort en 1963.

Malheureusement, Cocteau ne verra jamais son ultime œuvre mentonnaise parachevée : l’architecte Edouard Dermit termine les travaux selon les directives laissées par l’artiste.

Le « musée du Bastion de Jean Cocteau » est inauguré en 1966, en présence de son amie de toujours Francine Weisweiller.

Le fonds originel comporte 102 œuvres, complété d’autres donations et acquisitions.

Aujourd’hui encore, le Bastion est une étape incontournable dans le circuit de découverte de l’œuvre de Cocteau à Menton.

Événements à venir

Afin d’assurer la sécurité de toutes et tous, nous demandons aux visiteurs de respecter les règles sanitaires suivantes :

- Le musée du Bastion ne peut accueillir plus de 12 visiteurs en même temps,
- Le port du masque grand public est obligatoire,
- Le marquage au sol indique le sens de circulation.
- Le respect des gestes barrière est essentiel

Tarif plein : 3 €
Tarif réduit : 2,25 €
Étudiants, enseignants, familles nombreuses et personnes de plus de 65 ans.
Demi-tarif : 1,5 €

Partenaires professionnels (offices de tourisme, comités d’entreprises, hôteliers) et groupes à partir de 10 personnes.

Gratuité

Moins de 18 ans, demandeurs d’emploi, personnes handicapées, et pour tous le premier dimanche de chaque mois.

Visites guidées individuelles

Chaque lundi et vendredi à 14h30 (sauf 22 février et 1e mars)
3 € + droit d’entrée, gratuit pour les moins de 14 ans

À noter : pas de visite guidée les jours de gratuité du musée (Journées du patrimoine, etc.)

Visites de groupe - sur réservation
Jusqu’à 20 personnes : 90 € + droit d’entrée
21 à 30 personnes : 120 € + droit d’entrée
31 à 55 personnes : 156 € + droit d’entrée


LOCALISER SUR LA CARTE


LIRE AUSSI

Trois artistes de l’EMAP exposent pour l’UMAM Les Chroniques de l’Odyssée, A livre ouvert - N°13 - "Super Sourde" (Cece Bell) Conférence scientifique - Arbres et neurones Parcours ethno-botanique
RETOUR A L'ACCUEIL