ACCUEIL > Au quotidien > Le Mot > Careï et Borrigo : le stationnement résidentiel

Careï et Borrigo : le stationnement résidentiel

Date de publication : 12 septembre 2019
© Ville de Menton

Un macaron orange pour les habitants du Careï. Un macaron bleu pour les riverains du Borrigo. Et le disque bleu pour les visiteurs. Ou comment réglementer le stationnement gratuit dans ces deux vallées afin de libérer le maximum de places au bénéfice des riverains.

Au 1er octobre, le stationnement résidentiel entre en vigueur. Matérialisée par du marquage au sol et des panneaux réfléchissants, cette zone bleue permet de limiter l’occupation du domaine public et de réduire le nombre de voitures ventouses, d’épaves ou encore de camping-cars.

Du côté des résidents, un macaron annuel apposé sur le pare-brise - sur lequel sont inscrits l’année, la plaque d’immatriculation et le nom de la vallée - les autorise à stationner gratuitement 7 jours consécutifs à la même place. À noter, tous les véhicules d’un même foyer peuvent disposer de cet autocollant réglementaire.

Dans le Careï, la zone bleue s’étend de la gare routière jusqu’à Intermarché Saint- Roman.
Dans le Borrigo, elle part du pont du chemin de fer et se déploie jusqu’à l’avenue des Acacias (résidence les Hauts du Borrigo). À souligner, les rues adjacentes de ces deux secteurs sont également classées en zone bleue.

Concernant les visiteurs, le stationnement est effectif du lundi au samedi de 8h à 12h et de 14h à 22h. Grâce au disque bleu apposé sur le tableau de bord, l’automobiliste est autorisé à stationner gratuitement au même endroit durant 3 heures.

Ce disque bleu est disponible gratuitement auprès du service Occupation du domaine public, de la Police municipale, de l’Office du tourisme, de la Maison de service public ainsi qu’à l’Hôtel de Ville. Pour les actifs travaillant dans le secteur, une vignette, là aussi annuelle et gratuite, leur permet de stationner de 8h à 19h sur le même emplacement.

La demande est effectuée par l’employeur et un seul macaron par actif est délivré. Quant aux professionnels, des emplacements réservés et en nombre limités, moyennant une redevance de l’occupation du domaine public, leur sont octroyés.


MENTON INFOS N°99