ACCUEIL > Au quotidien > Le Mot > Menton et Roquebrune-Cap-Martin reconnues en état de catastrophe (...)

Menton et Roquebrune-Cap-Martin reconnues en état de catastrophe naturelle

Date de publication : 7 mai 2019
© Ville de Menton

À la suite du passage de la tempête Adrian qui a dévasté notre littoral dans la nuit du 29 au 30 octobre 2018, la Préfecture des Alpes-Maritimes nous informe aujourd’hui d’une grande victoire pour nos communes. Menton et Roquebrune-Cap-Martin qui, dans un premier temps, n’avaient pas été reconnues en état de catastrophe naturelle, le sont désormais.

Cette reconnaissance est sans conteste un soulagement pour l’ensemble des sinistrés. Après plusieurs mois d’incertitude, ceux-ci peuvent enfin saisir leurs compagnies d’assurance et être dédommagés des importants dégâts dont ils ont été victimes.

Cette nouvelle décision est également la démonstration de l’efficacité de l’action conjointe des élus. Sans le recours déposé par les maires de Menton et de Roquebrune-Cap-Martin, Jean-Claude Guibal et Patrick Césari, contre la première décision prise par la commission interministérielle, et sans l’intervention déterminante de la députée Alexandra Valetta-Ardisson auprès du Ministre de l’Intérieur, l’état de catastrophe naturelle n’aurait pas été reconnu.

Les sinistrés disposent désormais de 10 jours à compter de la parution de l’arrêté au journal officiel de la République française (JORF), soit le 4 mai, pour déposer un état estimatif des pertes qu’ils ont subies auprès de leurs compagnies d’assurance, afin de bénéficier du régime d’indemnisation instauré par la loi.

Alexandra Valetta-Ardisson
Députée des Alpes-Maritimes

Jean-Claude Guibal
Président de la Communauté de la Riviera française
Maire de Menton

Patrick Césari
Maire de Roquebrune-Cap-Martin


MENTON INFOS N°93