ACCUEIL > Au quotidien > Campagne civisme > Police municipale : stop au bruit et à la vitesse

Police municipale : stop au bruit et à la vitesse

Lancé en janvier par Jean-Claude Guibal, le plan de lutte contre les incivilités se déploie sur toute la ville. Après les déjections canines, c’est au tour de la vitesse routière et du bruit d’être dans le viseur de la police municipale.

À la demande de Jean-Claude Guibal, Maire de Menton, la police municipale met un frein à la vitesse et au bruit en mettant en place chaque jour des points fixes de sécurité routière pour lutter contre le bruit, la vitesse excessive et protéger ainsi les usagers de la route les plus vulnérables comme les piétons.

Le choix du lieu de contrôle est déterminé en fonction des plaintes reçues directement au poste de police ou via la page Facebook : @villedementon.

Rappelons qu’un excès de vitesse en ville est davantage sanctionné ! La contravention s’élève à 135 € pour un excès inférieur à 20 km/h contre 68 € hors agglomération.

Les excès de vitesse de plus de 50 km/h sont sanctionnés par des amendes supérieures, pouvant aller jusqu’à 3 750 € et au retrait du permis de conduire. Bientôt la police municipale de Menton sera dotée d’un nouveau radar jumelles.

Alors petit conseil : levez le pied !

Opération pédagogie

Pour sensibiliser les Mentonnais dès leur plus jeune âge, la municipalité organise des opérations pédagogiques dans les écoles. Un dispositif qui s’étendra dès septembre aux collégiens et lycéens pour les alerter sur les risques liés à la vitesse et à la modification des scooters.

En effet, à cet âge-là il est toujours tentant de rendre plus puissant son deux-roues en le débridant et ainsi risquer une contravention de 135 € et l’immobilisation, voire la confiscation de son véhicule par les forces de l’ordre.

Objectif sécurité

La réduction de la vitesse sur une voie routière est mise en place dans un objectif de sécurité. Mais elle a également un impact sur le bruit. Les nuisances sonores engendrées par un véhicule à moteur sont sanctionnées par une contravention de 135 €, pouvant aller jusqu’à 750 €.

À noter que le klaxon est interdit sauf danger immédiat afin de respecter la tranquillité des riverains. Concernant le décibel autorisé, chaque véhicule à un niveau d’émission sonore réglementé (exprimé en décibel) qui est indiqué sur la carte grise ou sur la plaque constructeur.

© Ville de Menton