Moustique-tigre


Pour toute question et/ou pour signaler des nuisances dues au moustique tigre, contactez la mairie au 04 92 10 50 00 qui vous dirigera vers le Service Hygiène Santé et Sécurité, compétent en la matière.

Si l’arrivée des beaux jours signifie des températures plus douces et des journées plus ensoleillées, elle est aussi synonyme de nuisances avec le retour de l’Aedes Albopictus, communément appelé « moustique tigre ». Facilement reconnaissable à ses rayures noires et blanches, il mesure moins d’un centimètre et nous rend souvent la vie dure pendant l’été.

C’est en 2004 que ce moustique exotique a été découvert dans notre région et depuis, il prolifère à vitesse grand V dans un milieu urbain qui lui est très favorable. En effet, le moustique tigre pond ses œufs dans de petits volumes d’eaux stagnantes (un bouchon de bouteille lui suffit amplement), faisant ainsi de nos balcons, terrasses, jardins et autres jardinières, son terrain de jeu favori. Actif essentiellement dans la journée, ses piqûres sont une véritable nuisance et peuvent parfois être douloureuses.

Afin d’éviter sa prolifération (chaque femelle de « moustique tigre » pond environ 200 œufs qui, au contact de l’eau, donnent des larves), il est important de suivre ces consignes :

• Éliminer toutes les eaux stagnantes : coupelles d’eau, jouets, vases (remplacer l’eau par du sable humide)
• Recouvrir les réserves d’eau (bidon, piscine, etc)
• Faire attention aux abris naturels : troncs d’arbres creux, déchets verts, …
• Débroussailler et tailler les herbes hautes et les haies
• Élaguer les arbres
• Ramasser les fruits tombés au sol
• Vérifier le bon écoulement des gouttières, siphons de cour, vides sanitaires
• Vider les retenues d’eau des climatiseurs

Le plus important est de « couper l’eau aux moustiques » alors soyez vigilants !

Et pour se protéger des piqûres, voici quelques conseils :

• Porter des vêtements couvrants et amples
• Appliquer des répulsifs
• Utiliser des insecticides (serpentins, diffuseurs…)
• En été, brancher la climatisation ou la ventilation (les moustiques fuient les endroits frais)

Plus d’informations sur : http://www.ars.paca.sante.fr/Moustique-tigre-comment-se-p.156934.0.html
Il mesure environ un demi-centimètre, il est reconnaissable grâce à ses rayures noires et blanches, il prolifère dans la région et il rend la vie dure pendant la moitié de l’année... Il s’agit du moustique-tigre.

L’« Aedes albopictus », de son nom scientifique, n’est plus à présenter. Ce moustique exotique, nous l’avons découvert dans notre région en 2004. Depuis, il prolifère à vitesse grand V dans un milieu urbain qui lui est très favorable. En effet, le moustique-tigre pond ses œufs dans de petits volumes d’eaux stagnantes (un bouchon de bouteille lui suffit amplement), faisant ainsi de nos balcons, terrasses, jardins et autres jardinières, son terrain de jeu favori.

Comment éviter que le moustique se développe chez vous ?

  • Éliminer toutes les eaux stagnantes : coupelles d’eau, jouets, vases (remplacer l’eau par du sable humide)
  • Recouvrir les réserves d’eau (bidon, piscine, etc)
  • Faire attention aux abris naturels : troncs d’arbres creux, déchets verts, …
  • Débroussailler et tailler les herbes hautes et les haies
  • Élaguer les arbres
  • Ramasser les fruits tombés au sol
  • Vérifier le bon écoulement des gouttières, siphons de cour, vides sanitaires
  • Vider les retenues d’eau des climatiseurs

Comment se protéger des piqûres ?

  • Porter des vêtements couvrants et amples
  • Appliquer des répulsifs
  • Utiliser des insecticides (serpentins, diffuseurs…)
  • En été, brancher la climatisation ou la ventilation

Plus d’informations sur : http://www.ars.paca.sante.fr/Moustique-tigre-comment-se-p.156934.0.html


RECHERCHER SUR LE SITE