ACCUEIL > Arts et Histoire > Histoire et Patrimoine > Notre Histoire > La naissance du Festival de Musique

La naissance du Festival de Musique


Le 12 août 1949, André Böröcz, artiste hongrois qui a rejoint Paris après la guerre, est en visite estivale à Menton. Au gré de quelques flâneries, ses pas le mènent dans la Vieille ville où il découvre, niché au coeur du centre historique, le parvis de la Basilique Saint-Michel et sa vue imprenable sur la Méditerranée.
Dans ce cadre magique, lui parvient alors la mélodie de la deuxième partita pour violon de Bach, dont les notes jouées par Jasha Heifetz s’échappent d’un poste de radio posé sur le rebord d’une fenêtre.
Le temps semble se figer en cette parfaite soirée d’été. André Böröcz fait alors un rêve : revivre ce moment magique et le partager. Il le réalise en créant le Festival de Musique de Menton, où se succèdent, depuis plus de six décennies, les plus grands virtuoses de la scène internationale.
En 1955, Jean Cocteau en personne y assistera et, subjugué par l’onirisme intemporel du spectacle, acceptera d’en réaliser l’affiche de l’édition suivante. Bien d’autres histoires sont à découvrir, avec les visites du Patrimoine.


RECHERCHER SUR LE SITE