ACCUEIL > Hôtes illustres > Charles Garnier et la riviera

Charles Garnier et la riviera


Ce grand architecte, créateur de l’Opéra de Paris, très connu mais aussi très controversé à son époque, est le chef de file du style Second Empire. Avec l’ouverture du musée d’Orsay, le public renoue avec l’art du XIXème siècle et se passionne pour les créations de GARNIER.

Charles GARNIER découvre la Riviera en 1862 lors d’un voyage à Menton. Plusieurs séjours lui font apprécier ces paysages qui lui rappellent cet Orient entrevu en 1852 sur le Bosphore et à Constantinople.

En 1872, il achète à Bordighera un bois de palmiers face au vieux village et y construit une villa où il passera, quelques mois par an, les trente dernières années de sa vie.

Du Cap d’Antibes à Bordighera, sur des sites privilégiés, il construira pour de richissimes esthètes des villas d’exception. Eileen Roc, le Paradou, Foucher de Careil, Maria Serena, Etelinda... Il sera l’auteur de quelques édifices publics, hôtel, école, église, sans oublier l’Observatoire de Nice et ce qui est considéré comme le chef-d’œuvre de GARNIER : le Casino de Monte Carlo.
Charles GARNIER (1825-1898)
... « Charles avait une forêt de cheveux noirs, frisés, et avec sa peau si brune, son extrême maigreur et ses traits accusés, il avait quelque chose d’exotique ». « Devant cet aspect d’Abencérage, renchérit son biographe Gustave LARROUMET, il était impossible de ne pas songer à ces Sarrasins que Charles MARTEL écrasait à Poitiers mais pas avant qu’ils n’eussent jeté racine dans notre pays ».


SUR LE MÊME THÈME


RECHERCHER SUR LE SITE